Recherche par ordre alphabétique

SCIATIQUE

La sciatique (ou lombo sciatique) est une douleur suivant le territoire du nerf spinal S1 ou L5 atteint au niveau de la colonne vertébrale (rachis lombaire) ou à sa proximité immédiate. Elle doit être distinguée du nerf sciatique, appelé parfois « sciatique » tout court et qui naît de la réunion de plusieurs racines nerveuses (dont L5 et S1). Une lésion de ce dernier provoque une sciatalgie. Les symptômes sont localisés dans un seul côté du corps. La douleur peut s'intensifier en cas d'exposition à basse température.

SCOLIOSE

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale en trois dimensions, une courbure de plus de 10°d’amplitude qui implique une torsion d’une ou de plusieurs vertèbres sur elle(s)-même(s). Vue de face ou de dos, la colonne vertébrale n’est plus droite. Cette déviation entraîne une déformation du thorax, de l’abdomen et des zones proches de la colonne vertébrale. Elle se caractérise par l’existence d’une « gibbosité », c’est-à-dire d’une bosse située à côté de la colonne vertébrale, visible lorsque l’enfant se penche en avant. Connus et utilisés depuis l’antiquité, les corsets représentent l’essentiel du traitement orthopédique des scolioses. Ils ont pour but de stopper l’évolution de la scoliose et, dans certains cas, de la corriger partiellement. On les utilise pour les formes moyennes à sévères de scoliose (20 à 40 % de courbure). De plusieurs types, les corsets sont adaptés à la forme des courbures et à l’âge des enfants. Confectionnés sur mesure et réglables pour s’adapter à la croissance du rachis, ils sont renouvelés pour suivre la croissance de l’enfant.

L’utilisation d’un corset plâtré pendant une courte période de 2 à 4 mois avant la mise en place d’un corset plastique amovible permet de réduire la déformation et de raidir la colonne vertébrale dans une position de correction maximale. Il permet également à la peau de s’habituer à la pression et de mieux supporter le corset par la suite. Le corset plastique joue ensuite un rôle de contention. Redoutés par le passé, parce qu’inesthétiques et inconfortables, les corsets modernes sont, grâce aux progrès techniques réalisés, bien moins visibles et beaucoup mieux tolérés. Enfin, lorsque la croissance est finie, on peut parfois utiliser des corsets plus minces, légers et près du corps.
Pour une efficacité maximum, le corset doit être porté en permanence mais il existe plusieurs protocoles de port du corset en fonction de l'importance de la courbure et du type de scoliose. La poursuite des activités physiques et sportives est recommandée. Dans tous les cas, le traitement orthopédique de la scoliose doit pouvoir être accepté par
l’enfant et lui permettre de mener une vie aussi proche que possible de la normale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Lire la suite