Qu'est-ce que la contention veineuse ?

La contention veineuse ou compression veineuse, regroupe l'ensemble des dispositifs médicaux de contention élastiques destinés à pallier à l'insuffisance veineuse et aux faiblesses du retour veineux, ainsi qu'à traiter l’œdème veineux ou lymphatique.

Quelques explications s'imposent :

Le système circulatoire

 

Le système circulatoire sanguin se compose de 2 réseaux :

LA CIRCULATION ARTÉRIELLE

La circulation artérielle composée de l'ensemble des artères, véhicule le sang du coeur vers les organes.
Cette circulation permet l'apport de tous les éléments nécessaires au fonctionnement des organes.

 

LA CIRCULATION VEINEUSE

La circulation veineuse composée de l'ensemble des veines, ramène le sang des organes vers le coeur.
La contention ou compression veineuse agit avant tout sur le système veineux.

 

A ces 2 réseaux sanguins,  s'ajoute le RESEAU LYMPHATIQUE véhiculant la lymphe.

Succinctement, ce système en dehors de son aspect essentiel dans la réponse immunitaire, permet le drainage des excès de liquides se trouvant au niveau des tissus. C'est sur ce rôle du système lymphatique que va agir la contention veineuse (lymphœdème ...)

Le système veineux et la compression médicale

 

Le système veineux est subdivisé en deux réseaux distincts et communicants :

  1. le système veineux profond
  2. le système veineux superficiel

C'est sur ce dernier que la compression médicale aura le plus d'effet.

Le sang veineux doit remonter jusqu'au coeur et aux poumons, c'est ce que l'on nomme: le retour veineux.
Ce retour veineux luttant contre la gravité impliquée par la bipédie, est rendu possible par 3 mécanismes principaux:

  1. la pompe cardiaque 
    Si le coeur propulse le sang artériel vers les organes, il "aspire" dans le même temps le sang veineux en provenance des organes

  2. La contraction de la paroi veineuse et des muscles autour des veines
    notamment ceux du mollet: il s'agit d'une pression latérale qui "chasse" le sang veineux vers le coeur.
    La compression veineuse reproduit et décuple cette pression latérale.

  3. L'écrasement du réseau veineux plantaire
    pendant la phase d'appui plantaire de la marche, les nombreuses veines plantaires sont comprimées apportant une force verticale renvoyant le sang veineux vers le haut.

 

Ces 3 mécanismes sont majoritairement responsables du retour veineux.

 

A noter que de petits replis de la paroi interne des veines (les valvules) agissent comme des "clapets" interdisant au sang veineux de redescendre. Lorsque ces clapets sont abîmés ou détruits, le sang "stagne" dans la veine: c'est la stase veineuse dont les manifestations les plus visibles sont les varices et l’œdème veineux.

 

L'insuffisance veineuse

 

On appelle "insuffisance veineuse" la détérioration de ce mécanisme de retour veineux amenant la stase veineuse précédemment évoquée :

Cette insuffisance veineuse entraîne des troubles plus ou moins graves et invalidants, des plus bénins (varices) au plus grave (thrombophlébite, ulcère variqueux) en passant par l’œdème des parties molles (mollet, cheville...), source de gêne plus ou moins douloureuses.

Types et classes de contention veineuse

 

La contention veineuse, qu'il serait plus juste d'appeler compression veineuse, exerce une pression latérale et dégressive sur le membre inférieur:

La compression est importante sur la cheville devenant progressivement minime en haut du dispositif de contention.
La pression exercée, exprimée en millimètre de mercure (mmHg), définit 3 "classes" de contention :

 

CLASSE I

La CLASSE I où une pression allant de 10 à 15 mmHg est exercée sur la jambe et une compression très légère pour des insuffisances légères et débutantes.

 

CLASSE II

La CLASSE II, la plus commune, avec une pression exercée comprise entre 15 et 20 mmHg, est adaptée à la majorité des insuffisances veineuses modérées.

 

CLASSE III

La CLASSE III (20 à 36 mmHg) concerne les patients souffrant d'insuffisance veineuse sévère et profonde.

 

Ces 3 classes de compression veineuse se déclinent en :

  1. chaussettes (ou bas jarret)
  2. bas cuisse
  3. collant (classique ou confort)
à RETENIR
  • La contention ou compression veineuse est la solution simple pour faciliter le retour veineux et pallier à l'insuffisance veineuse

  • En fonction du siège et des degrés de l'atteinte veineuse, votre médecin pourra vous prescrire une solution adaptée de compression avec la bonne classe de contention e sous la bonne forme ( chaussettes, bas ou collant)

  • Vous trouverez dans nos magasins de Paris, Versailles et Saint-André-Les-Vergers, un large choix de compression médicale, conseillé par nos orthésistes diplômés et expérimentés.

NOS PRODUITS

Nous proposons

Bas de contention
Chaussettes de contention
Collants de contention

A lire également ...

Vous souhaitez plus d'informations sur la contention veineuse ?

 

Vous trouverez ci-dessous notre sélection d'études, de sites dédiés au sujet, et autres articles susceptibles de vous apporter plus de renseignements utiles et détaillés :

Les cahiers de la compression et de l'orthopédie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Lire la suite